La loi sur le cannabis : une réglementation en évolution

Introduction

Le cannabis est devenu illégal dans de nombreux pays dans les années 1930, mais sa légalisation dans certains pays a récemment modifié cette tendance. Les États-Unis sont parmi les premiers à avoir adopté des mesures législatives pour autoriser son usage médical et récréatif. En outre, de nombreux autres pays ont suivi le mouvement et ont adopté des lois qui permettent la consommation et la culture du cannabis.

États-Unis

Aux États-Unis, l’usage médical du cannabis est autorisé dans 33 États, tandis que l’usage récréatif est autorisé dans 10 États. La législation varie selon les États, certains ayant des limites très strictes sur l’utilisation du cannabis, alors que d’autres sont plus libéraux. Dans certains États, il est possible pour les adultes de cultiver leur propre cannabis et de le vendre à des revendeurs agréés.

Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, la consommation et la culture du cannabis sont illégales. Cependant, il y a eu un changement récent dans la loy sur le cannabis. En effet, en 2018, le Royaume-Uni a adopté une nouvelle législation qui permet aux patients souffrant de certaines conditions médicales de consommer du cannabis à des fins médicales. De plus, la culture du cannabis à des fins médicales est également autorisée.

Autres pays

En Australie, le cannabis à usage médical est autorisé depuis 2016. Les patients souffrant de certaines conditions médicales peuvent obtenir une prescription pour acheter du cannabis à usage médical. En outre, l’usage récréatif du cannabis est également autorisée dans certains États australiens. En Afrique du Sud, le cannabis à usage médical et récréatif est également autorisée depuis 2018.

A lire  La loi sur le mariage pour tous : un tournant historique

Conclusion

Il est clair que la loi sur le cannabis a connu un grand changement au cours des dernières année. De plus en plus de pays sont en train de reconsidérés leur approche vis-à-vis de ce produit et sont prêts à adopter des mesures plus liberales afin de permettre son utilisation à des fins médicales ou récréatives. Cela signifie que la loi sur le cannabis va continuer à évoluer au cours des prochaines année.