Création d’une EURL en ligne : la marche à suivre pour réussir

Vous envisagez de créer votre entreprise et vous avez opté pour le statut juridique d’EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) ? Dans cet article, nous vous guidons pas à pas dans la création d’une EURL en ligne, afin de faciliter vos démarches et de vous permettre de démarrer votre activité rapidement et sereinement.

1. Choisir un nom et vérifier sa disponibilité

Le choix du nom est une étape importante dans la création d’une EURL. Il doit être unique, facile à retenir et refléter l’activité que vous souhaitez exercer. Une fois que vous avez trouvé un nom, il est essentiel de vérifier sa disponibilité auprès de l’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle) pour éviter toute confusion ou litige avec une entreprise existante.

2. Rédiger les statuts de l’EURL

Les statuts sont le document fondateur de l’EURL, ils définissent les règles de fonctionnement de l’entreprise ainsi que les droits et obligations des associés. La rédaction des statuts doit être réalisée avec soin, car elle déterminera la structure juridique et fiscale de votre entreprise. Vous pouvez choisir entre une rédaction personnalisée ou utiliser un modèle type proposé par plusieurs plateformes en ligne spécialisées.

3. Immatriculer l’EURL

Pour immatriculer votre entreprise, vous devez constituer un dossier comprenant les statuts signés, le justificatif de domiciliation de l’entreprise, ainsi que les pièces d’identité et les déclarations sur l’honneur de non-condamnation des associés. Ce dossier doit être transmis à la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) compétente ou au Centre de Formalités des Entreprises (CFE). L’immatriculation en ligne peut être effectuée sur le site guichet-entreprises.fr.

A lire  Les pratiques anti-concurrentielles : comprendre et prévenir les risques juridiques

4. Déposer le capital social

Le capital social est constitué des apports réalisés par l’associé unique lors de la création de l’EURL. Il doit être déposé auprès d’une banque, d’une caisse de dépôt et consignation ou chez un notaire dans les 8 jours suivant la signature des statuts. Un certificat attestant du dépôt sera alors délivré, il permettra de finaliser l’immatriculation de l’EURL.

5. Publier un avis de constitution dans un journal d’annonces légales

La publication d’un avis de constitution est une formalité obligatoire pour informer le public et les tiers de la création de votre EURL. Cet avis doit mentionner notamment la forme juridique, le nom, le siège social, l’objet social et la durée de l’entreprise. Plusieurs sites en ligne proposent ce service et vous permettent de publier rapidement et simplement votre annonce légale.

6. Obtenir un extrait Kbis

Une fois toutes ces démarches effectuées et votre dossier validé par le CFE ou la CCI, vous recevrez un extrait Kbis, qui est en quelque sorte la carte d’identité de votre entreprise. Il atteste de son existence juridique et contient des informations essentielles telles que le numéro SIREN, le code APE/NAF, l’adresse du siège social et la date d’immatriculation. L’extrait Kbis peut être demandé en ligne sur le site infogreffe.fr.

Créer une EURL en ligne est désormais possible grâce à de nombreux outils et services disponibles. En suivant les étapes décrites ci-dessus, vous pourrez ainsi mener à bien la création de votre entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée en toute simplicité. Les nouvelles technologies facilitent grandement les démarches administratives, vous permettant ainsi de vous concentrer sur le développement de votre activité.

A lire  Les obligations légales des entreprises en matière de relations avec les clients