Les avocats dans les films et la télévision: représentation réaliste ou stéréotypée?

Introduction

Les films et la télévision sont des moyens puissants pour présenter des images stéréotypées ou réalistes des professions. Les avocats ne font pas exception, car ils ont été largement représentés dans les films et la télévision depuis près d’un siècle. L’objectif de cet article est de discuter de la façon dont les avocats sont représentés dans les films et la télévision, et de déterminer s’il s’agit de représentations réalistes ou stéréotypées.

Les avocats à l’écran

Depuis le début du cinéma, les avocats ont joué un rôle important dans les films. Dès le début des années 1920, des comédies comme « Le Procès Paradine » (1947) et « Justice au coucher du soleil » (1948) avec Errol Flynn mettait en vedette des avocats comme personnages principaux. Dans ces films, les avocats étaient souvent présentés comme intelligents et talentueux, mais aussi capables d’utiliser l’intrigue et la tricherie pour obtenir un verdict favorable.

Au cours des années 1950 et 1960, on a vu une augmentation du nombre de films mettant en scène des avocats. Des comédies populaires telles que « Anatomy of a Murder » (1959) mettaient en vedette James Stewart en tant qu’avocat talentueux qui se battait pour sa cliente contre un procureur de district corrompu. D’autres films plus dramatiques comme « The Verdict » (1982) montraient Paul Newman en tant qu’avocat qui se battait pour sa cliente contre une puissante compagnie d’assurance.

La télévision

Les avocats ont également été largement représentés à la télévision. Des programmes populaires tels que « Perry Mason » (1957-1966) ont mis en vedette Raymond Burr en tant qu’avocat brillant qui travaillait toujours pour obtenir un verdict favorable pour son client. Dans ce programme, Perry Mason était considérée comme une figure intègre qui n’avait pas peur de se battre contre un système judiciaire corrompu.

A lire  Règlement d'une succession bloquée : les solutions pour sortir de l'impasse

Dans les années 1980, le divertissement juridique est devenu très populaire sur les chaînes de télévision américaines. De nombreux programmes tels que « Matlock » (1986-1995), « L. A Law » (1986-1994) et « Ally McBeal » (1997-2002) illustraient comment le monde du droit pouvait être passionnant, passionnant et divertissant à la fois.

Représentation réaliste ou stéréotypée?

En général, il est difficile de dire si les avocats sont représentés réaliste ou stéréotypée à l’image. Dans certains cas, les avocats sont montrés comme étant intelligents et courageux; dans d’autres cas, ils sont montrés comme étant cyniques et sans scrupules. Cependant, il y a certainement une tendance vers la stéréotypie dans certaines œuvres cinématographiques et télévisuelles.

Par exemple, beaucoup de programmes montrent des avocats comme étant très riches et sophistiqués – ce qui est loin d’être toujours le cas dans la vraie vie. De plus, beaucoup de personnages sont présentés comme ayant une tendance à mentir ou à user de manœuvres illicites – ce qui est également faux pour la plupart des professionnels du droit respectables.

Conclusion

En conclusion, il semble que les avocats soient souvent représentés soit réellement soit stéréotypée sur grand écran et à travers divers programmes de télévision. Bien que certains programmes montrent des images positives des professionnels du droit – notamment Perry Mason – il existe également une tendance générale vers la stéréotypisation des personnages juridiques.